... mais en tout temps, on peut s'adapter, partir d'où on est et changer la fin !

On ne peut pas revenir en arrière et changer le début...

Logo esSENSiel

aux Administrations

Publiques / Privées

& Fondations

d’Intérêt Public

Ce n’est qu’après une expérience professionnelle et humaine de quelques décennies au sein :

  • d’associations d’intérêt public,
  • du Département de l’Instruction Publique du canton de Genève,
  • du tissu économique privé suisse et européen pour le compte d’entreprises multinationales, d’administrations et de PMEs,

et après avoir bénéficié de mesures de formation et de réinsertion professionnelle existantes que j’ai pu constater qu’il y avait un manque dans l’accompagnement personnel ou professionnel tel qu’il est communément proposé. Il est fondé sur l’humain dans sa forme mais s’appuie sur des approches dogmatique sur le fond.

pour entreprises - PMEs - TPEs - Multinationales
esSENSiel - Administrations Publiques et Fondations d'Intérêt Public
esSENSiel - Administrations Publiques et Fondations d'Intérêt Public

Je présente ici deux aspects du monde du développement personnel et de l’orientation professionnelle parmi d’autres car ce sont deux contextes desquels l’approche esSENSiel se différencie ou se distingue de toute autre approche en apportant, expérience vécue à titre personnelle, une vraie valeur ajoutée :

  • Les changements internes ou externes qu’ils soient d’ordre contextuel, organisationnel ou relationnel.
  • Les faits de vie vécus à travers le prisme du monde du travail.

Le premier écueil auquel les programmes, initiatives et mesures proposés exposent toute personne désireuse ou nécessiteuse de se (re)lancer, de se (re)positionner personnellement ou professionnellement, est de la confronter en permanence et en priorité à :

  • ce qui est attendu d’elle par rapport à des aspects extérieurs à sa personne (à l’externe : le marché, la conjoncture, les statistiques, les opportunités… à l’interne : les objectifs, les délais, les termes contractuels, les processus, les clients, la hiérarchie…);
  • ce qu’elle a fait (son passé, son expériences, ses titres, ses succès, ses échecs…);
  • ce qu’elle pourrait faire (ses compétences, ses envies, ses ambitions, ses rêves…).

Cela fait partie de sa réalité sans aucun doute, mais tout cela appartient à une personne en lien étroit avec un système qui a largement contribué à la façonner, qu’il s’agisse de son éducation, de sa formation, de contingences environnementales, sociales, culturelles, politiques, économiques ou familiales parmi d’autres considérations encore.

Or, cette personne, avant que d’être (ré)aiguillée dans une direction plutôt qu’une autre, a besoin de (re)découvrir qui elle est vraiment en dehors de toutes ces formes d’influences qui ont contribué, à un niveau ou un autre, à façonner sa personnalité d’une part, peut-être aussi à la conduire là où elle est.

Il ne s’agit pas ici de faire autrement l’inventaire de ses compétences,  de ses goûts ou de ses envies, et de forcer la couleur du trait de la case dans laquelle on voudrait qu’elle s’insère, mais de lui permettre de percevoir PHYSIQUEMENT autant que CÉRÉBRALEMENT ce qui est bon pour elle, ce qui dynamise son système psychomoteur en tant que personne globale et unique selon l’environnement et le contexte dans lesquels elle évolue. Réunir en elle les conditions qui peuvent lui permettre de s’exprimer (pas que verbalement…) dans les activités, dans les rôles qu’elle peut être amenée à exercer, dans les environnements de travail ou relationnels qu’elle peut croiser.

Cette dimension, pourtant fondamentale, fait défaut dans la perception et la conscience qu’a d’elle-même toute personne confrontée à des formes de stress non positifs ou en proie à des faits de vie qui la propulsent face à des brusques changements, par exemple :

  • comment ne pas citer ici la Covid-19 et ses différents niveaux et formes d’impacts ?;
  • faire face à des situations ou événements personnels non prévus ou voulus : conflits, séparation, accident, maladie soudaine;
  • faire face à des changements professionnels : réorganisations, changements hiérarchiques, problèmes relationnels, répartition des rôles ou des charges, chômage.

Ce n’est qu’une fois cette conscience validée par elle, qu’il lui devient possible d’exprimer avec conviction qui elle est, de se projeter valablement dans une direction nouvelle et de la définir valablement à l’aide d’autres outils traditionnels, par exemple :

  • les outils de brainstorming
  • les « business plans »
  • les Curriculum Vitae, les pitches….
  • le repositionnement ou la redéfinition de ses compétences, d’elle-même.
  • la projection dans une réalité nouvelle,
  • les technologies,

Nous ne sommes pas faits que d’un inventaire à la Prévert de ce que nous avons fait ou pas, d’une checklist de ce qui fait notre bagage ou de ce qui doit l’étoffer. 

C’est sur cette conscience et la perception objective de celle-ci dans des environnements donnés que l’approche esSENSiel concentre ses efforts; de la conscience que tout individu peut s’appuyer sur ses ressources intrinsèques; de celles qui ne dépendent ni d’une certification, ni d’une carte de visite, ni d’une directive ou d’un processus, mais de celles pour lesquelles il est reconnu par les autres autant que par lui-même comme légitime, même implicitement… pour autant qu’il en a conscience.

C’est autour de ce vécu et fort de ce constat que l’approche esSENSiel est née et s’est construite :

  • permettre de prioriser et intégrer sa propre réalité psychomotrice dans sa réalité quotidienne et non l’inverse;
  • laisser émerger et se développer chez celles et ceux qui y ont recours une conscience et une compréhension d’elles-mêmes/d’eux-mêmes dans la variété de leurs contextes de vie et d’évolution;
  • offrir en préalable et en complément aux offres institutionnelles existantes des prestations de services à valeur ajoutée.

Prioriser la perception qu’une personne a d’elle-même. Cela se fait à l’aide d’exercices contradictoires et ludiques de coordination, d’équilibre, de vision, de réaction, de concentration validés kinésiologiquement par l’intéressé(e), qui sont ultérieurement décryptés selon les contextes à l’aune de la typologie jungienne.

L’approche esSENSiel  est la conjonction :

  • de rencontres dans les univers de la pédagogie, du sport et de l’économie;
  • de l’apport de 30 ans d’explorations empiriques dans des domaines aussi variés que les neurosciences, les performances sportives, l’entraînement dans les sports de compétition, l’étude des préférences motrices dans les sports de haut niveau de la part de deux génies conceptuels à l’origine de l’approche ActionTypes®;
  • de mon vécu personnel en tant que sportif, en tant que personne intégrée dans la vie active professionnelle, économique et sociale et familiale;
  • de mon vécu en tant que personne face à des faits de vie… 

Tout cela mélangé et une certification plus tard ont fait germer l’intime conviction, que ce dont j’ai été le témoin trop privilégié vu le contexte, devait et pouvait être amélioré pour le bien de toutes celles et ceux, trop nombreux, qui passent à côté d’eux-mêmes, en s’oubliant ou en se conformant à des valeurs face auxquelles elles/ils s’adaptent ou se plient plutôt qu’envers lesquelles il leur est donné la possibilité de s’exprimer pleinement.

 esSENSiel  en tant que votre
Prestataire et Partenaire

30 ans dans les univers de l’enseignement, de la formation, de l’économie privée, du coaching sportif et 5 ans d’une expérience de terrain dans les domaines de l’exclusion et de la réinsertion professionnelle pour être en mesure d’offrir une véritable alternative au coaching existant.

Pour nous contacter, cliquer ICI.

 esSENSiel  en tant que votre
Prestataire et Partenaire

30 ans dans les univers de l’enseignement, de la formation, de l’économie privée, du coaching sportif et 5 ans d’une expérience de terrain dans les domaines de l’exclusion et de la réinsertion professionnelle pour être en mesure d’offrir une véritable alternative au coaching existant.

Pour nous contacter, cliquer ICI.

L’approche esSENSiel  est la conjonction :

  • de rencontres dans les univers de la pédagogie, du sport et de l’économie;
  • de l’apport de 30 ans d’explorations empiriques dans des domaines aussi variés que les neurosciences, les performances sportives, l’entraînement dans les sports de compétition, l’étude des préférences motrices dans les sports de haut niveau de la part de deux génies conceptuels à l’origine de l’approche ActionTypes®;
  • de mon vécu personnel en tant que sportif, en tant que personne intégrée dans la vie active professionnelle, économique et sociale et familiale;
  • de mon vécu en tant que personne face à des faits de vie… 

Tout cela mélangé et une certification plus tard ont fait germer l’intime conviction, que ce dont j’ai été le témoin trop privilégié vu le contexte, devait et pouvait être amélioré pour le bien de toutes celles et ceux, trop nombreux, qui passent à côté d’eux-mêmes, en s’oubliant ou en se conformant à des valeurs face auxquelles elles/ils s’adaptent ou se plient plutôt qu’envers lesquelles il leur est donné la possibilité de s’exprimer pleinement.

esSENSiel  en matière de
Valeur Ajoutée

Pour votre ou vos équipe(s), pour vos bénéficiaires, esSENSiel est la pièce manquante de votre puzzle en matière d’accompagnement qu’aucun de vos collaborateurs et qu’aucun de vos concurrents ne maîtrisent à l’heure actuelle.

Pour nous contacter cliquer ICI.

Ce qui fait tout à la fois la force et la singularité de l’approche esSENSiel, c’est sa capacité à considérer l’individu dans sa globalité tant physique que psychique (au sens cérébral et non psychologique) pour lui permettre de ressentir et (re)découvrir son fonctionnement psychomoteur propre, face à des contingences extérieures qui affectent son organisation motrice ou pas.

Ce constat lui permet de percevoir quelles sont les situations contextuelles, relationnelles et émotionnelles qui lui sont naturellement bénéfiques, de celles qui lui sont coûteuses énergétiquement parlant; la meilleure façon de se booster tout en acquérant une meilleure conscience de soi. 

esSENSiel  en matière de
Valeur Ajoutée

Pour votre ou vos équipe(s), pour vos bénéficiaires, esSENSiel est la pièce manquante de votre puzzle en matière d’accompagnement qu’aucun de vos collaborateurs et qu’aucun de vos concurrents ne maîtrisent à l’heure actuelle.

Pour nous contacter cliquer ICI.

Ce qui fait tout à la fois la force et la singularité de l’approche esSENSiel, c’est sa capacité à considérer l’individu dans sa globalité tant physique que psychique (au sens cérébral et non psychologique) pour lui permettre de ressentir et (re)découvrir son fonctionnement psychomoteur propre, face à des contingences extérieures qui affectent son organisation motrice ou pas.

Ce constat lui permet de percevoir quelles sont les situations contextuelles, relationnelles et émotionnelles qui lui sont naturellement bénéfiques, de celles qui lui sont coûteuses énergétiquement parlant; la meilleure façon de se booster tout en acquérant une meilleure conscience de soi. 

Des années de confrontation aux réalités des défis de l’orientation, de l’intégration ou de l’insertion professionnelle m’on amené à concevoir une approche unique qui offre l’opportunité aux bénéficiaires de quitter cette démarche avec de véritables outils personnels qu’elles/ils peuvent mettre à profit en fonction des contextes pour :

  • faire des choix et fixer des priorités qui leur correspondent;
  • se lancer dans des projets de travail, conscients de leur légitmité;
  • pouvoir faire preuve d’assertivité à bon escient et être perçu comme légitime dans une telle démarche;
  • identifier et caractériser leurs compétences intrinsèques;
  • faciliter l’établissement d’un dossier professionnel;
  • exprimer librement et naturellement qui ils sont sans autre référence qu’eux-mêmes.

 esSENSiel  en matière de
(ré)Orientation, de (ré)Intégration,
de (ré)insertion professionnelle

Le constat qu’il ne faut pas commencer par adapter l’individu au système mais lui offrir l’opportunité de s’identifier lui-même pour mieux préparer les réflexions à venir et lui permettre de poser les bases d’une confiance qui ne tombe pas du ciel.

Pour nous contacter cliquer ICI.

 esSENSiel  en matière de
(ré)Orientation, de (ré)Intégration,
de (ré)insertion professionnelle

Le constat qu’il ne faut pas commencer par adapter l’individu au système mais lui offrir l’opportunité de s’identifier lui-même pour mieux préparer les réflexions à venir et lui permettre de poser les bases d’une confiance qui ne tombe pas du ciel.

Pour nous contacter cliquer ICI.

Des années de confrontation aux réalités des défis de l’orientation, de l’intégration ou de l’insertion professionnelle m’on amené à concevoir une approche unique qui offre l’opportunité aux bénéficiaires de quitter cette démarche avec de véritables outils personnels qu’elles/ils peuvent mettre à profit en fonction des contextes pour :

  • faire des choix et fixer des priorités qui leur correspondent;
  • se lancer dans des projets de travail, conscients de leur légitmité;
  • pouvoir faire preuve d’assertivité à bon escient et être perçu comme légitime dans une telle démarche;
  • identifier et caractériser leurs compétences intrinsèques;
  • faciliter l’établissement d’un dossier professionnel;
  • exprimer librement et naturellement qui ils sont sans autre référence qu’eux-mêmes.

Préférences Motrices

Rendre conscients les liens qu’il y a entre les moyens et les ressources que nous mettons en oeuvre pour organiser notre motricité et ceux que nous mettons en oeuvre en action ou en réaction à des réalités différentes.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce vaste sujet du lien entre nos préférences motrices et notre cerveau, nous vous invitons à cliquer ICI.

Pour nous contacter cliquer ICI.

Nous faisons essentiellement appel à deux modes d’organisation psychomotrice selon que les contextes ou l’environnement dans lesquels nous évoluons nous affectent ou pas.

Un mode qui nous est naturel et dont nous pouvons faire usage et tirer parti sans limite. Cette organisation motrice nous est bénéfique à plus d’un titre; elle est source d’énergie.

L’autre mode est une alternative au premier; il vient le compléter lorsque nous faisons face à des situations qui sortent de notre ordinaire, qui nous sortent de notre zone de confort, de notre routine. Y faire appel est nécessaire, mais il ne faudrait pas y avoir recours en permanence car l’organisation motrice de cet autre mode est énergivore pour l’organisation psychomotrice de l’individu. Nous faisons appels aux deux systèmes en permanence, à des fins motrices autant qu’à des fins cognitives ou émotionnelles.

Percevoir et reconnaître ses préférences motrices en fonction du contexte permet de ressentir en quoi l’environnement et le contexte dans lequel nous évoluons affectent positivement ou pas notre système psychomoteur; en d’autres termes, percevoir quelles sont les caractéristiques motrices qui lui sont naturelles de celles auxquelles il fait appel en seconde instance.

Préférences Motrices

Rendre conscients les liens qu’il y a entre les moyens et les ressources que nous mettons en oeuvre pour organiser notre motricité et ceux que nous mettons en oeuvre en action ou en réaction à des réalités différentes.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce vaste sujet du lien entre nos préférences motrices et notre cerveau, nous vous invitons à cliquer ICI.

Pour nous contacter cliquer ICI.

Nous faisons essentiellement appel à deux modes d’organisation psychomotrice selon que les contextes ou l’environnement dans lesquels nous évoluons nous affectent ou pas.

Un mode qui nous est naturel et dont nous pouvons faire usage et tirer parti sans limite. Cette organisation motrice nous est bénéfique à plus d’un titre; elle est source d’énergie.

L’autre mode est une alternative au premier; il vient le compléter lorsque nous faisons face à des situations qui sortent de notre ordinaire, qui nous sortent de notre zone de confort, de notre routine. Y faire appel est nécessaire, mais il ne faudrait pas y avoir recours en permanence car l’organisation motrice de cet autre mode est énergivore pour l’organisation psychomotrice de l’individu. Nous faisons appels aux deux systèmes en permanence, à des fins motrices autant qu’à des fins cognitives ou émotionnelles.

Percevoir et reconnaître ses préférences motrices en fonction du contexte permet de ressentir en quoi l’environnement et le contexte dans lequel nous évoluons affectent positivement ou pas notre système psychomoteur; en d’autres termes, percevoir quelles sont les caractéristiques motrices qui lui sont naturelles de celles auxquelles il fait appel en seconde instance.

Préférences Motrices

Rendre conscients les liens qu’il y a entre les moyens et les ressources que nous mettons en oeuvre pour organiser notre motricité et ceux que nous mettons en oeuvre en action ou en réaction à des réalités différentes.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce vaste sujet du lien entre nos préférences motrices et notre cerveau, nous vous invitons à cliquer ICI.

Pour nous contacter cliquer ICI.

Nous faisons essentiellement appel à deux modes d’organisation psychomotrice selon que les contextes ou l’environnement dans lesquels nous évoluons nous affectent ou pas.

Un mode qui nous est naturel et dont nous pouvons faire usage et tirer parti sans limite. Cette organisation motrice nous est bénéfique à plus d’un titre; elle est source d’énergie.

L’autre mode est une alternative au premier; il vient le compléter lorsque nous faisons face à des situations qui sortent de notre ordinaire, qui nous sortent de notre zone de confort, de notre routine. Y faire appel est nécessaire, mais il ne faudrait pas y avoir recours en permanence car l’organisation motrice de cet autre mode est énergivore pour l’organisation psychomotrice de l’individu. Nous faisons appels aux deux systèmes en permanence, à des fins motrices autant qu’à des fins cognitives ou émotionnelles.

Percevoir et reconnaître ses préférences motrices en fonction du contexte permet de ressentir en quoi l’environnement et le contexte dans lequel nous évoluons affectent positivement ou pas notre système psychomoteur; en d’autres termes, percevoir quelles sont les caractéristiques motrices qui lui sont naturelles de celles auxquelles il fait appel en seconde instance.

Les percevoir, c’est reconnaître, chez soi et chez les autres, sur quoi nous nous appuyons en priorité :

  • pour percevoir,
  • pour décider,

que cela soit pour porter son attention sur quelqu’un, quelque chose ou pas… pour comprendre ou mémoriser ou pas… pour entrer en relation ou pas… pour tenter ou entreprendre quelque chose ou pas… pour donner suite à une action ou pas…

Les percevoir et les reconnaître au sein d’un groupe, c’est se donner les moyens de favoriser un cadre relationnel et de travail susceptibles de dynamiser positivement les ressources de chacun des membres de l’équipe.

Motivations Profondes

Elles représentent l’étincelle qui fait démarrer le moteur de l’organisation motrice d’un individu.

Pour nous contacter cliquer ICI.

Motivations Profondes

Elles représentent l’étincelle qui fait démarrer le moteur de l’organisation motrice d’un individu.

Pour nous contacter cliquer ICI.

Les percevoir, c’est reconnaître, chez soi et chez les autres, sur quoi nous nous appuyons en priorité :

  • pour percevoir,
  • pour décider,

que cela soit pour porter son attention sur quelqu’un, quelque chose ou pas… pour comprendre ou mémoriser ou pas… pour entrer en relation ou pas… pour tenter ou entreprendre quelque chose ou pas… pour donner suite à une action ou pas…

Les percevoir et les reconnaître au sein d’un groupe, c’est se donner les moyens de favoriser un cadre relationnel et de travail susceptibles de dynamiser positivement les ressources de chacun des membres de l’équipe.

Faire appel à ses ressources intrinsèques

Comment, en fonction de quoi, capitaliser sur ses propres ressources ?

Pour nous contacter cliquer ICI.

esSENSiel  propose ici à la/au bénéficiaire, de parcourir les diverses façons de bonifier et vitaliser ses ressources neurocérébrales propres et les fonctions qui leur sont associées en utilisant ses préférences motrices comme bras de levier.

Comment jouer de ses préférences motrices pour dynamiser son propre système psychomoteur pour :

  • bien démarrer sa journée,
  • s’échauffer avant un effort,
  • s’ouvrir émotionnellement ou au contraire ne pas être affecté dans un contexte donné.

Faire appel à ses ressources intrinsèques

Comment, en fonction de quoi, capitaliser sur ses propres ressources ?

Pour nous contacter cliquer ICI.

esSENSiel  propose ici à la/au bénéficiaire, de parcourir les diverses façons de bonifier et vitaliser ses ressources neurocérébrales propres et les fonctions qui leur sont associées en utilisant ses préférences motrices comme bras de levier.

Comment jouer de ses préférences motrices pour dynamiser son propre système psychomoteur pour :

  • bien démarrer sa journée,
  • s’échauffer avant un effort,
  • s’ouvrir émotionnellement ou au contraire ne pas être affecté dans un contexte donné.

Une conscience de sa propre motricité amène à mieux pouvoir se comprendre ou mieux percevoir les contextes qui affectent celle-ci par ailleurs. Ce qui est vrai à titre individuel, l’est tout autant pour le groupe. 

esSENSiel apporte une vraie contribution à la cohérence fonctionnelle et opérationnelle d’un groupe en laissant émerger les synergies potentielles de celui-ci à l’appui des caractéristiques propres à chacun de ses membres.

Après que chaque membre ait intégré et validé ses propres préférences à son niveau, une synthèse peut être partagée mettant en lumière les points de convergence, respectivement d’ambiguïté et de tension éventuelle, avec des clés pour les aborder au mieux selon les contextes. Au bénéfice de toutes et tous, puisqu’elle est l’émanation, non pas d’envies ou de réflexions ou de projections, mais le fruit de l’expression de la nature de chaque membre du groupe dans sa réalité existentielle.

Synergies de groupe

Partager les points de convergences fonctionnelles, les thèmes et les domaines sur lesquels le groupe peut s’appuyer pour mieux communiquer et opérer.

Pour nous contacter cliquer ICI.

Synergies de groupe

Partager les points de convergences fonctionnelles, les thèmes et les domaines sur lesquels le groupe peut s’appuyer pour mieux communiquer et opérer.

Pour nous contacter cliquer ICI.

Une conscience de sa propre motricité amène à mieux pouvoir se comprendre ou mieux percevoir les contextes qui affectent celle-ci par ailleurs. Ce qui est vrai à titre individuel, l’est tout autant pour le groupe. 

esSENSiel apporte une vraie contribution à la cohérence fonctionnelle et opérationnelle d’un groupe en laissant émerger les synergies potentielles de celui-ci à l’appui des caractéristiques propres à chacun de ses membres.

Après que chaque membre ait intégré et validé ses propres préférences à son niveau, une synthèse peut être partagée mettant en lumière les points de convergence, respectivement d’ambiguïté et de tension éventuelle, avec des clés pour les aborder au mieux selon les contextes. Au bénéfice de toutes et tous, puisqu’elle est l’émanation, non pas d’envies ou de réflexions ou de projections, mais le fruit de l’expression de la nature de chaque membre du groupe dans sa réalité existentielle.

Merci de contacter esSENSiel

Nous vous prions de nous laisser vos coordonnées et de préciser ci-dessous dans quel cadre vous prenez contact ainsi que l'objet de votre intérêt.

Nous nous réjouissons de revenir à vous

l'équipe esSENSiel